Ce qui manque à la Panacée Centre de Culture Contemporaine - Montpellier
résidence semaine du 24 au 28 mars 2014 - exposition à partir du 6 juin 2014.

dossier de presse

Thierry Fournier est l’artiste et curateur invité par l’École de la Panacée en 2013-2014. Intitulé « Ce qui manque »,
son projet propose une exposition collective invitant quatre artistes (Armand Behar, Laura Gozlan, Gwenola Wagon
et Stéphane Degoutin) tout en créant un atelier de curatoriat destiné aux étudiants, qui accompagneront la totalité
du projet d’exposition : du suivi de la démarche des artistes à la réalisation de l’exposition et de son dispositif,
en passant par la création d’un catalogue.

Le projet se déploie autour d’une phrase (Ce qui manque), d’un protocole et d’un dispositif commun. Face à une situation
contemporaine de « post-démocratie » et la prise de pouvoir sur la culture par les industries, il questionne les conditions
des projets collectifs, qui peuvent s’exprimer ici aussi bien comme réminiscence, utopie ou uchronie. Il s’agit à la fois
de désir, de tension entre individus et communauté et de possibilité d’un espace commun, réel ou fictif.

Chaque artiste est invité-e en résidence pour une période d’une semaine à la Panacée, pendant laquelle il-elle
réalisera son œuvre et sera invité-e à échanger avec les étudiants sur sa démarche. Les étudiants participeront
à l’ensemble de la réalisation.

Une publication relatera le processus du projet ; elle accueillera des textes et images produits par l’ensemble
des intervenants. La coordination éditoriale sera assurée par Thierry Fournier et Eli Commins (La Panacée).